Bédié se rend chez Ouattara en gilet pare-balle

côte d'ivoire Abidjan Titrologie Actualités

Bédié se rend chez Ouattara en gilet pare-balle

Le président du PDCI-RDA Henri Konan Bédié a rendu une visite de courtoisie au président Alassane Ouattara, chef de l’Etat, hier mercredi 08 août 2018, a appris IvoireBusiness par la présidence ivoirienne.
Il était habillé pour cette visite dite de courtoisie à la résidence présidentielle d’un gilet pare-balle comme le montre les images le montrant gonflé et ayant du mal à respirer et à se tenir convenablement, à cause justement du gilet.

C’est la première fois qu’Henri Konan Bédié rencontre Alassane Ouattara habillé d’un gilet pare-balle.
Craignait-il pour sa sécurité en allant voir le chef de l’Etat ?
Une source proche du président du PDCI repond par l’affirmative, le président Bédié se sachant désormais dans le collimateur du président Alassane Ouattara après son refus du parti unifié RHDP.

On sait que les deux hommes sont au bord de la rupture et que le torchon brûle ouvertement entre eux, mais de là à se faire tirer dessus et en plein jour, il y a un pas que nous n’osons pas franchir.

Malgré cela, le président Alassane Ouattara s’est dit « heureux d’avoir reçu, ce mercredi 08 août 2018, une visite de courtoisie de mon aîné, le Président Henri Konan BEDIE, venu me féliciter suite aux décisions que j’ai annoncées à l’occasion du Message à la Nation, le 06 août 2018. »

Alors même que dans son message publié le 07 août, Henri Konan Bedié ignorait Alassane Ouattara et remerciait la communauté internationale pour ses pressions ayant permis la liberation des prisonniers politiques.

‬ « Le PDCI-RDA et son Président, Son Excellence Monsieur Henri Konan BEDIE, saluent la libération des prisonniers politiques de la crise post-électorale de novembre 2010, dont la libération est intervenue le 06 août 2018.
Le PDCI-RDA remercie la Communauté Internationale et tous les acteurs qui ont œuvré, dans le secret, pour faciliter la prise de cette décision.
Le PDCI-RDA voudrait être assuré que cette libération contribuera, à n’en point douter, à une décrispation de la vie politique dans notre pays.
Le PDCI-RDA, parti de Dialogue, de tolérance et de Paix qui a toujours œuvré pour la liberté et le Bonheur des Ivoiriens, souhaite qu’aucun Ivoirien ne soit contraint à l’exil.
Le PDCI-RDA demeure convaincu que seule la réconciliation entre les filles et les fils de notre pays constitue le fondement de la cohésion sociale et de l’unité nationale pour une Côte d’Ivoire forte résolument tournée vers le développement et le progrès social.
Le PDCI-RDA souhaite que l’ordonnance d’Amnistie se transforme rapidement en une Loi d’amnistie pour rendre plus inclusif cet acte de réconciliation », pouvait-t-on lire dans la déclaration signée par Henri Konan Bédié.

Comme on le voit, aucune trace d’un quelconque remerciement de Konan Bédié à Alassane Ouattara, mais des doutes.

A-t-il voulu mettre de la pommade après avoir pris ses distances ? Rien n’est moins sûr. Ce qui est sûr par contre c’est que le président du PDCI-RDA s’est présenté à l’audience en gilet pare-balle. Une grande première entre les deux hommes.

Selon nos informations, la rencontre entre les deux hommes a été glaciale et n’a été sanctionnée par aucun communiqué.

Le cas Akossi Bendjo aurait été évoqué lors de cette audience.

Nous y reviendrons.

Ivoirebusiness.net

Post a Comment